UNIVERSITÉ : UN ENSEIGNANT COMPLETEMENT DÉBRAILLÉ ARRÊTÉ DEVANT LE CAMPUS

RAPHAEL CONFIANT, PORTE PAROLE DU "COLLECTIF (SANS) ETUDIANT" DE CORINNE MENCÉ-CASTER, MANQUE DE PEU L'AVC EN DIRECT

 

Tout avait si bien commencé pour Afarel qui, fidèle à son agitation intérieure, s'est trop vite emballé et a frolé l'AVC sous le soleil chaud de ce pays qui semblait lui dire ce matin, Afarel, cette place n'est pas la tienne...

 

LES GRANDS MENSONGES D'AFAREL :

 

- AUCUN RAPPORT N'A JAMAIS PARLÉ DE 10 MILLIONS D'EUROS DÉTOURNÉS. Aucune plainte n'a jamais été déposée en ce sens. Et personne n'est capable de trouver trace de ces détournements ailleurs que sur montray Kreyol, Bondamanjak et Martinique première. Ce qui explique la levée du contrôle judiciaire.

 

- LE "COLLECTIF ÉTUDIANT" NE COMPTE PLUS AUCUN ÉTUDIANT comme on peut facilement le voir sur les images : Gerry L'Etang est un maitre de conférence éternel, qui n'a jamais pu passer au grade supérieur, comme sa collègue sacageuse François-Haugrin, et Suzy Sorel, qu'on apperçoit derrière, n'est même pas de l'université. Son bilan au séminaire collège ne plaide évidemment pas en faveur de son mouvement "université propre"... 

 

- À DÉFAUT D'AVOIR LE SOUTIEN DES VIVANTS, AFAREL EN APPELLE MAINTENANT AU SOUTIEN DES MORTS : Frantz Fanon en soutien de la lutte anti-ceregmia. Pourtant Fanon détestait les classes moyennes parasites des anciens pays colonisés comme Confiant, dont le seul rêve est de devenir le colon à la place du colon. La psychologie de Confiant et des macoutes dans son genre est très bien décrite dans "Les Damnés de la terre". 

 

- TOUT LE MONDE CONNAIT AFAREL : LE MACOUTISME C'EST LUI. Menaces, intimidations, diffamations (déja condamné...), pressions, diffusion de photographies à caractère pornographique, insultes racistes... 

 

- AFAREL "MR PROPRE" CONFIANT A ESSAYÉ DE FAIRE RECRUTER SON AMI BOUTRIN À L'UNIVERSITÉ juste avant le départ de Mencé-Caster sur un poste de géographie ! En vérité, si il en avait l'occasion, Confiant serait le premier à détourner 10 millions d'euros de l'université et crier au scandale colonial lorsqu'on lui reprocherait. Mais son grand problème : il en est incapable.

 

Mr. le président de l'université, Mr. le recteur, Mr. le préfet, le ministère de tutelle, Mr. le premier ministre, Monsieur le président, vous tous que confiant appelle les "papa blancs" dans ses vilains caprices, avant de venir implorer votre aide la semaine suivante, entendez le message de détresse d'afarel et accordez lui son souhait le plus cher :

 

ACCORDEZ À AFAREL SON INDÉPENDANCE. LIBÉREZ-LE DE LA TUTELLE DE L'ÉTAT COLONIAL. LIBÉREZ-LE DE L'UNIVERSITÉ ET DE SON SALAIRE DE FONCTIONNAIRE COLONIAL...