Un petit pas pour les éléphants, un grand pas pour leur préservation

Grandes victimes du braconnage, et souvent détenus en captivité, l'avenir des éléphants s'assombrit. Aujourd'hui, leur avenir semble s'éclaircir.

 

DÉNOUEMENT. Depuis 2007, de nombreuses communes françaises interdisent l'établissement des cirques avec animaux sur leur territoire. En 2016, ce mouvement s'est amplifié et les arrêtés ne cessent de tomber. Ce mardi 13 septembre, Vémars est devenu la 40ème commune de France à interdire les cirques sur son territoire pour des raisons d’éthique animale. Les mairies mettent en avant l’article L214-1 du Code Rural qui déclare que « Tout animal, étant un être sensible, doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologique de son espèce. » Les communes dénoncent « la mise en spectacle (des animaux) dans des conditions incompatibles avec leur besoins biologiques et leur habitat. ». Certaines mairies interdisent tous les animaux alors que d’autres, comme Fontenay-sous-bois, se limitent aux animaux sauvages. Ces derniers continuent d’accueillir les cirques avec chiens, chats, colombidés, chevaux et lapins.

 

La suite c'est ici sur scienceetavenir.fr.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0