Cuba : Un nouvel Eldorado?

Par les temps passés, une volonté de renouer les liens avec "l'extérieur" s'est faite ressentir. Que réserve donc l'avenir à cette île des Grandes Antilles?

 

Alors que Cuba prévoit de faciliter les investissements directs étrangers (IDE), l’île a créé récemment une zone spéciale de développement (ZED) à Mariel, dans la province d’Artemisa. En somme, une zone franche de 465 Km² située 45 km à l’ouest du principal centre économico-commercial du pays, La Havane.

 

Dans cette zone, les activités économiques sont différenciées du reste du territoire par l’exemption du règlement des droits de douane, des contributions au développement local, ainsi que des tributs pour l’utilisation de la force de travail local. Quant aux profits, les investisseurs sont également exempts de toute charge tributaire pendant dix ans, puis taxés à 12%. Dans le domaine des ventes de biens et de services, le poids fiscal ne s’élève qu’à 1% après une première année de grâce. Enfin, la sécurité sociale est le seul point où le régime tributaire n’est pas différencié, il reste homogène sur l’ensemble du territoire cubain...

 

La suite c'est ici sur cassini-conseil.com.

Écrire commentaire

Commentaires: 0