Tragédie à Orlando

Les Etats-unis se sont réveillés dans la peine et la douleur ce matin.

 

Le tireur d'Orlando (Floride), qui a tué ce dimanche 12 juin 50 personnes dans un club gay avant d'être abattu par la police, a été identifié comme Omar Mateen, selon CBS et NBC. D'après les informations de ces chaînes de télévision, il s'agit d'un citoyen américain d'origine afghane, né en 1986.

 

La police n'a pas totalement confirmé l'identifié l'auteur de la fusillade, qui selon les médias vivait à environ 200 kilomètres au sud-est d'Orlando dans la ville de Port Saint Lucie. Si l'on en croit CBS et NBC, Omar Mateen n'avait pas de casier judiciaire. Si un responsable a confirmé qu'il s"agissait bien de lui, un cadre du FBI dépêché sur place, Ron Hopper, a refusé de commenter cette information.

 

Selon la police, l'assaillant était équipé d'un fusil d'assaut AR-15 et d'une arme de poing. Ce dernier n'a visiblement pas choisi la date au hasard, puisqu'il s'agissait de la nuit de la gay pride aux Etats-Unis.

Cet homme, qui pourrait avoir des "sympathies" pour la mouvance islamiste selon le FBI, avait auparavant pris en otage des clients de la discothèque située dans le sud-est Etats-Unis, lorsque des troupes du SWAT ont donné l'assaut. Il a été tué lors d'un échange de tirs avec ces policiers d'élite.

Interrogé par des médias, le père du tireur a assuré que "cela n'a rien à voir avec la religion". Mir Seddique, père d'Omar Seddique Mateen, a raconté à la chaîne NBC que son fils avait été rendu furieux il y a quelques temps en voyant deux hommes s'embrasser devant sa femme et son fils.

 

La suite c'est ici sur huffingtonpost.fr.

Écrire commentaire

Commentaires: 0