Célimène avait refusé un poste à Confiant...

Chers lecteurs, l'enquête de Rachmabab avance... 

 

Notre question de départ était simple : Pourquoi R. Confiant a publié plus de 500 articles insultant contre Fred Célimène dans son blog ? On peut d'autant plus se poser la question que :

 

1. L'enquête judiciaire contre Fred "mafia-mwen" Célimène (ainsi que les trois autres personnes accusées) est en cours. Il est donc pour l'instant présumé innocent. C'est d'ailleurs dans ce sens que s'orienterait l'OLAF, la "police" des fonds européens. Les conclusions de l'organe européen seraient tellement gênantes pour Confiant et Mencé-Caster que la présidente de l'Université aurait fait appel à un cabinet privé pour tenter de trouver en urgence les détournements que l'OLAF n'a pas su mettre en évidence... (information croustillante : selon nos sources,  ni C. Mencé-Caster ni R. Confiant n'ont jamais monté un dossier de financement européen, mais ils en connaissent mieux le fonctionnement que l'OLAF !)

 

2. Il y en a d'autres qui sont mis en examen, je pense par exemple à notre Chaben national, Alfred "le recteur de la Dominique" Marie-Jeanne, sa fille et son gendre, pour une affaire pas jolie-jolie. Et là pas de centaines d'articles à charge de Confiant... Au contraire, un "ouvrage" élogieux, en fait une compilation de discours, intitulé "une traversée verticale du siècle". 

 

Alors Célimène : procès politique ? 

 

Sans doute (on connait les positions politiques des uns et des autres : et on se rappelle que Mencé-Caster a fait campagne pour le MIM, tandis que Célimène était à tous les meetings du PPM), mais il y a pire, et c'est ce que révèle l'enquête de Rachmabab. 

 

En effet, il y a quelques années, lorsque Confiant a voulu avoir un poste à l'université, le président et le conseil d'administration se sont opposés. Pourquoi donc ? Pour deux raisons simples ; la thèse de doctorat de Confiant était d'une nullité sans égale ; et Confiant est un fouteur de merde, spécialiste du cancan qui rabaisse une institution, comme on a pu le voir lorsqu'il insultait les collègues guyanais, en pleine crise de l'UAG. On comprend pourquoi le Conseil d'Administration refusait un poste à un tel individu, qui en plus ne fait pas ses cours et envoie à sa place ses toutous, doctorantes et autres paillassons à qui il promet en retour toutes sortes de promotions...  

 

Et Confiant comptait sur Célimène, influant membre du Conseil d'Administration, et surtout frère d'une proche - oui vous avez bien lu : C'est chez une soeur Célimène que Raphael "la haine" Confiant déposait ses enfants quand son agitation intérieure faisait dégénérer sa relation maritale...  

 

Depuis il en veut à mort à Célimène d'avoir refusé de l'appuyer, même si il a fini par rentrer dans l'institution, et par s'y voir promu au rang de professeur, puis de doyen... par une certaine C. Mencé-Caster, première conseillère de l'ex Président Saffache ...

 

C'est laid comme le visage d'un homme animé par la haine... et qui nous menace désormais ! Confiant tes menaces tu peux les rouler et te les mettre où on pense... 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Julien (mardi, 05 avril 2016 13:40)

    Ah bon!!! Je me disais que cet acharnement de la Président de l'université et de mon doyen avait un fondement irrationnel. Merci Rachmabab, je comprends mieux.