La taille des tablettes augmente...

Mais l’objectif de Samsung n’est pas de s’attaquer aux marchés de la mobilité avec cet appareil. Il est plutôt de s’adapter aux nouveaux modes de consommation des émissions de télévision. «La famille réunie chaque soir devant la grand-messe du tube cathodique est une image qui tend à disparaître, explique le professeur Dominique Roux, directeur de la chaire d’économie numérique à l’Université Paris Dauphine. Aujourd’hui, les consommateurs, en particulier les jeunes, regardent les émissions de leur choix à l’heure et à l’endroit qui leur conviennent, car chaque membre de la famille possède son propre écran.»

 

Six écrans par foyer suisse

 

Ainsi, d’après l’Office fédéral de la statistique (OFS), les ménages suisses comptent en moyenne six écrans par foyer, en hausse de 30% sur quatre ans. Mais ces chiffres – les plus récents disponibles – ne datent pas d’hier. Ils remontent à 2013. Depuis, le nombre d’écrans dans les maisons a dû continuer de s’envoler.

 

Problème: «Si les smartphones et les tablettes classiques sont parfaits pour regarder de courtes vidéos, ils s’avèrent moins adaptés aux programmes longs, souligne Dominique Roux. En sortant des ardoises grand format, les constructeurs ont senti le bon filon. Ils s’adaptent aux nouveaux usages.»

 

C'est dans la tribune de Genève et c'est ici

Écrire commentaire

Commentaires: 0