Abolir l'argent liquide ou pas ?

Environ 70% de la population sont opposés à l’abolition de l’argent en espèces parce qu’habitués à l’argent liquide, ils le ressentent comme une atteinte à leur liberté de ne pas pouvoir utiliser librement leur argent.

 

La suppression des liquidités poserait également de sérieux problèmes pour une grande partie des 42% de petits artisans. Pour eux les petites prestations (par exemple changer un interrupteur) ne seraient plus rentables s’ils sont forcés de les effectuer par un compte en banque. Les coûts des services privés (cours particuliers, cours de chant, babysitting etc.) augmenteraient si toutes les transactions devaient passer par un compte (à cause des impôts) et ils ne seraient souvent plus rentables ni pour les prestataires ni pour les clients.

 

Les raisons concrètes mentionnées jusque-ici soutenant ou s’opposant à l’argent liquide ne constituent cependant pas la véritable raison pour laquelle les banques centrales et les Etats veulent faire disparaître les règlements en espèces. Cela relève d’une raison beaucoup plus sournoise: le contrôle généralisé de toutes les opérations de paiement et la préparation frauduleuse d’une rectification de la valeur de la monnaie, d’une réforme monétaire.

 

C'est sur Réseau international et c'est

Écrire commentaire

Commentaires: 0