Chak moun ni manyè-y...

 Ici aux Antilles, il est courant d'entendre ce proverbe qui en dit long sur une habitude que beaucoup d'entre vous ont adopté par rapport à leur rythme de vie : two présé pa ka fè jou ouvè...

 

Cette semaine, Rachmabab, vous a déniché une étude qui en fera sourire plus d'un. Surtout ceux qui détestent lâcher leur oreiller... "Certaines personnes ne sont pas (et ne seront jamais) du matin. Ce n’est pas leur faute mais celle de leur horloge biologique".

 

En effet, alors que la société à pris pour habitude de les blâmer, des scientifiques ont en revanche trouvé les raisons de ce comportement et c'est ici sur Slate

Eh oui, la roue tourne...à bon entendeur, SALUT!!!!

Lola, Rédactrice en chef de Rachmabab.

Écrire commentaire

Commentaires: 0